• Relativisme

    Le Grand Robert de la Langue Française : Doctrine selon laquelle les valeurs (morales, esthétiques…) sont relatives aux circonstances (sociales, etc.) et variables. Trésor de la Langue Française : Doctrine qui admet la relativité de toute connaissance humaine. – Doctrine d’après laquelle l’idée du bien et du mal, les valeurs morales, varient selon les époques et les sociétésAspect relatif des valeurs Encyclopédie de la philosophie. Pochothèque. Terme par lequel on peut désigner toute conception philosophique qui n’admet pas de vérités absolues ou de principes immuables en morale. Synonymes : Indifférence. Contraires : Par analogie : A chacun sa vérité. Bien.Circonstance. Equivalence. Ethique. Indifférence. Jugement. Mal. Morale. Opinion. Opposition. Norme. Valeurs. * « Les oppositions systématiques et…

    Commentaires fermés sur Relativisme
  • Progrès

    Le Grand Robert de la langue française : Mouvement en avant, action d’avancer. Changement d’état qui consiste en un accroissement (le plus souvent régulier et graduel) d’action, de force, d’intensité ou d’importance, en un passage à un degré supérieurL’évolution de l’humanité, de la civilisation (vers un terme idéal) Vocabulaire technique et philosophique, Lalande: B) Transformation graduelle du moins bien en mieux, soit dans un domaine limité, soit dans l’ensemble des choses. Trésor de la langue française : Processus évolutif orienté vers un terme idéal. Encyclopédie de la philosophie. La Pochothèque : Terme qui, lorsque son domaine d’application n’est pas précisé (par exemple, le progrès de la technique) , dans lequel les acquis s’additionnent…

    Commentaires fermés sur Progrès
  • Norme

    Le Grand Robert de la langue française : Type concret ou formule abstraite de ce qui doit être, en tout ce qui admet un jugement de valeur : idéal, règle, but, modèle suivant les cas Encyclopédie de la philosophie. Pochothèque : (Normes sociales) Prescriptions par lesquelles toute société ou tout groupe traduit les valeurs dans lesquelles elle se reconnaît et sur lesquelles elle fonde sa propre culture ou sous- culture. Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale : La norme c’est ce qu’il faut faire ou ne pas faire, ce qui est permis, obligatoire ou interdit. La norme c’est ce qui est bien ou correct, mal ou incorrect d’être, de faire, de penser, de ressentir…,…

    Commentaires fermés sur Norme
  • Mal

    Le Grand Robert de la langue Française : Contraire au principe moral, une obligation, une convenance… D’une manière contraire à l’intérêt et aux vœux de quelqu’un. Avec malaise, douleurs, désagrément. En termes ou d’une façon défavorable, avec malveillance, en mauvaise part. Autrement qu’il ne convient. D’une manière défectueuse, imparfaite. D’une façon qui choque le goût, les convenances. Qui cause de la douleur, de la peine, ce qui est mauvais, pénible nuisible. Choses mauvaises, imperfections que l’on voit en quelqu’un, en quelque chose, jugement qui en découle. Religieux : Le péché, la concupiscence…… Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Lalande : Terme universel de l’appréciation défavorable ; sert à caractériser tout ce qui est…

    Commentaires fermés sur Mal
  • Conscience

    Le Grand Robert de la langue française : Faculté que l’homme a de connaître sa propre réalité et de la juger. La partie de la vie, de l’activité psychique dont le sujet a une connaissance intuitive. Connaissance intuitive par l’être humain ce qui est le bien, de ce qui est le mal et qui les poussent à porter des jugements de valeur morale sur ses propres actes. Encyclopédie de la philosophie, Pochothèque : Etre conscient, cela revient en effet à agir, sentir, penser et savoir qu’on agit, qu’on sent ou qu’on pense. On appelle donc conscience la connaissance intuitive, le sentiment (plus ou moins clair)  qu’un sujet possède de lui-même. Ainsi en…

    Commentaires fermés sur Conscience
  • Bien

    Le Grand Robert de la Langue Française : Comme il convient, d’une manière satisfaisante, ou parfaite (selon les critères individuels du locuteur, ou les critères sociaux de sa classe ou de son groupe) D’une manière agréable, favorable, avantageuse. D’une manière conforme aux règles de la raison, du devoir, de la justice, de la morale. conformément aux normes reçues dans une société. Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Lalande: Se dit de tout ce qui est l’objet de satisfaction ou d’approbation dans n’importe quel ordre de finalité : parfait en son genre, favorable, réussi, utile à quelque fin : c’est le terme laudatif universel des jugements d’appréciation. Il s’applique au passé et l’avenir…

    Commentaires fermés sur Bien